Cantiere biografico
degli Anarchici IN Svizzera








ultimo aggiornamento: 11/12/2019 - 14:56

FILTRI:  Solo Donne  Solo di passaggio  Solo collaboratori dall'estero  Solo non anarchici  Solo non identificati  ultime modifiche 
Cantoni:
 AI AR AG BL BS BE FR GE JU GL GR LU NE
 NW OW SG SH SO SZ TI TG UR VS VD ZG ZH
inverti selezione cantoni     vedi sigle

AI Appenzello interno
AR Appenzello esterno
AG Argovia
BL Basilea campagna
BS Basilea città
BE Berna (anche città - capitale)
FR Friborgo (anche città)
GE Ginevra (anche città)
JU Giura
GL Glarona
GR Grigioni
LU Lucerna (anche città)
NE Neuchâtel (anche città)
NW Nidwaldo
OW Obwaldo
SG San Gallo (anche città)
SH Sciaffusa (anche città)
SO Soletta (anche città)
SZ Svitto (anche città)
TI Ticino
TG Turgovia
UR Uri
VS Vallese
VD Vaud
ZG Zugo (anche città)
ZH Zurigo (anche città)
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z tutto       Crea un PDF 

BITTERLIN Charles-Albert

(incastonatore)



Sertisseur




La Chaux-de-Fonds NE 2.6.1867 da François-Antoine - La Chaux-de-Fonds, 17.12.1933.

Originario di Dijon (Francia).
Sposato con Pauline Leibundgut.

Nel 1887 è cofondatore e segretario del Grütli romand.
Nel gennaio 1893, nel corso di un dibattitto tra Alcide Dubois e Adhémar Schwitzguébel a La Chaux-de-Fonds, Bitterlin era intervenuto. Probabilmente da questa data aderisce all'anarchismo.
Con altri (vedi anche Janner) ha distribuito il 10 e 11 dicembre 1893 a La Chaux-de-Fonds e a Le Locle un manifesto "La guerre des pauvres contre les riches", firmato "Groupes anarchistes suisses", e datato Paris; La Révolte, éditeurs. Considerato che questo manifesto "legittima la propaganda anarchica per il fatto e il ricorso alla violenza", viene espulso con decreto del Consiglio federale del 19.12.1893. Nonostante l'espulsione, comparve al  processo nel gennaio 1894 accanto a Monnin, Von Gunten, Reuge e Janner e come loro sarà condannato a 4 mesi di prigione.

Liberato il 15 aprile 1894, espulso, è attivo con i socialisti e i sindacati a Morteau (Francia), poi riesce a rientrare in Svizzera, sempre a La Chaux-de-Fonds nell'ottobre 1913, abbandonando l'anarchismo, membro del Partito socialista. Il giornale La Sentinelle pubblicò un necrologio elogiativo alla sua morte.



Né le 2 juin 1867 à La Chaux-de-Fonds, originaire de Dijon (France), mort le 17 décembre 1933.

En janvier 1893, lors d'un débat opposant Alcide Dubois et Adhémar Schwitzguébel à La Chaux-de-Fonds, Bitterlin était intervenu dans le débat. C'est probablement de là que date son adhésion à l'anarchisme. Il avait en effet été parmi les fondateurs du Grutli romand avec Pierre Coullery, puis secrétaire depuis 1887.

"Les 10 et 11 décembre 1893 a été distribué à la Chaux-de-Fonds et au Locle un manifeste anarchiste intitulé: "La guerre des pauvres contre les riches", signé: "Groupes anarchistes suisses", et daté de Paris; La Révolte, editeurs. Ce manifeste, selon le procureur général, déclare légitime la propagande anarchiste par le fait et le recours à la violence.
Bitterlin qui a sciemment coopéré ".... est expulsé: Arrêté du Conseil fédéral du 19.12.1893.
Bitterlin avait distribué ce manifeste avec Arthur Monnin, Auguste von Gunten,  Charles Alfred Reuge, Paul Janner, qui furent condamnés en janvier 1894. Malgré l'ordre d'expulsion, Bitterlin comparut avec ses camarades au procès et fut condamné, tout comme eux, à quatre mois de prison.
Libéré le 15 avril mais expulsé de Suisse, Bitterlin s’établit ensuite à Morteau où il fut actif dans les milieux socialistes et syndicalistes, puis réussit à rentrer à La Chaux-de-Fonds en octobre 1913, et fut actif au sein du Parti socialiste. Le journal socialiste local, La Sentinelle, publia une nécrologie élogieuse à sa mort.


 


FONTI:

GB-ME // Decreto di espulsione del CF del 19 dicembre 1893 // Jacques Ramseyer in "Les anarchistes de la Chaux-de-Fonds (1880-1914) de la propagande par le fait au syndicalisme révolutionnaire" // Journal de Genève 24.1.1894 // David Burkhard, La répression des anarchistes dans le canton de Neuchâtel au temps de la propagande par le fait (1878-1895), mémoire de licence, Université de Neuchâtel, 2010 // La Sentinelle, 1.7.1903, 20.12.1913, 13.6.1931, 19.12 - 21.12.1933.




CRONOLOGIA: